Hicham Berrada les paysages alchimiques

Hicham Berrada (né en 1986 à Casablanca, vit et travaille à Paris) se présente comme peintre, un peintre alchimiste qui crée ex nihilo des paysages fantastiques à partir de réactions physiques et chimiques plus ou moins complexes. La démarche d’Hicham Berrada s’inscrit dans un vaste mouvement de pluridisciplinarité mêlant science, technique et création artistique. L’hybridation des savoirs mais aussi des genres et des espèces est devenue omniprésente dans les arts visuels de la peinture, la sculpture aux installations. Hicham Berrada se distingue par le recours à la chimie, la biochimie et un propos pictural qui cadre d’autres thématiques plus engagées ou bien très universelles telles que la corruption, le vivant, le temps ou l’entropie généralisée.

hicham-berrada_installation_chimestry
© Hicham Berrada.

Selon le jeune artiste franco-marocain ses installations ne sont pas à strictement parler des expériences visuelles et interactives recherchant l’immersion et le questionnement, mais des tableaux de paysages.

La mécanique de ses installations, notamment dans « Présage » confirme cette présentation. L’artiste plasticien, ici au sens fort, produit le tableau en improvisant ou plutôt en contrôlant en direct les réactions chimiques qu’il provoque au sein d’un becher de petite dimension. Une camera positionnée perpendiculairement à ce bocal « primordial » filme la génération provoquée (et accélérée) du paysage.

Il ne s’agit pas strictement d’un paysage, mais bien plutôt d’une homéostasie artificielle qu’Hicham Berrada fait évoluer selon les circonstances et d’après une idée visuelle préétablie. En outre, les paysages alchimiques introduisent une dimension qui n’existe pas dans le paysage pictural, la temporalité, le processus, le changement. Il y a une étrange dimension présocratique dans le travail du plasticien, il paraît parfois naviguer entre Parménide et Héraclite.

Pour autant, le paysage ne naît pas de la chimie, du bol originaire, mais du cadre monoculaire imposé par la caméra qui conformément à la perspective classique observe d’un seul point vu, et reprojette l’image telle une scène, un théâtre du monde, du réel ou de l’imaginaire[…]


En savoir plus

Paru la première fois sur artefields.net

Share This